Viande bovine « sans hormones » : Bruxelles a bouclé les négociations sur le contingent d’importation alloué aux États-Unis

21.06.2019 - 08:00
-
(FXS)
-
La Commission européenne a conclu les négociations avec les autres pays fournisseurs sur l’octroi aux États-Unis d’une part substantielle (35 000 tonnes) du contingent d’importation en franchise dans l’UE de viande bovine de haute qualité provenant d’animaux non traités avec des hormones de croissance. Selon elle, l’Union « réaffirme ainsi son engagement à entamer une nouvelle phase dans ses relations » avec Washington.

La Commission européenne est parvenue à un accord avec les autres « fournisseurs importants » – Australie, Uruguay, Argentine – sur l’allocation spécifique aux États-Unis d’une part de 35 000 tonnes sur le contingent d’importation en franchise dans l’UE de 45 000 t de viande bovine de haute qualité provenant d’animaux non traités avec des hormones de croissance.