Volailles :

Contestant certaines pratiques commerciales américaines dans le secteur de la volaille, selon elle, protectionnistes, la Chine a porté plainte auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) contre les Etats-Unis. Pékin estime que la loi de finances signée en mars par le président américain Barack Obama contient une clause s’opposant aux importations de volailles chinoises. En mars, la Chine avait déjà annoncé son intention de porter l’affaire devant l’OMC considérant que la loi américaine était « une action typiquement discriminatoire de protectionnisme commercial ».