OMC

Washington met en valeur sa proposition sur le soutien interne

Rob Portman a assuré le 14 octobre à Washington, au cours d’une téléconférence, que son offre du 10 octobre à Zurich réduirait de 60 % le niveau autorisé des subventions internes des Etats-Unis qui faussent le plus les échanges, de 19,1 à 7,6 milliards de dollars par an. Les dépenses américaines pour ces soutiens qui relèvent de la boîte orange devraient atteindre en 2005 14 milliards de dollars, a ajouté le représentant américain pour le commerce, affirmant que Washington « a fait plus que ce qu’il lui était demandé ». À ce propos, le représentant américain et son collègue chargé de l’agriculture, Mike Johanns, ont reçu des lettres des présidents des commissions de l’agriculture de la Chambre des représentants et du Sénat les enjoignant à ne pas essayer de « réorganiser la politique » dans ce secteur contrairement aux vœux du Congrès.

À Genève, lors de la réunion du 14 octobre du Comité des négociations agricoles de l’OMC, les Etats-Unis ont expliqué que leurs soutiens actuels au titre de programmes comme les marketing loans, les régimes pour le lait et le sucre et les paiements contre-cycliques ne relevaient pas de leur proposition de baisse de 60 % des soutiens de la boîte orange. C’est ainsi que les paiements contre-cycliques, qui atteignent actuellement quelque 7 milliards de dollars, devront être réduits pour s’insérer dans la nouvelle boîte bleue, ont-ils précisé.