Avec l’acquisition de Capestone, LDC se déploie au Royaume-Uni

Le groupe de volaille LDC met un pied sur le territoire britannique avec le rachat d’une part majoritaire du capital de la société familiale Capestone. Cette entreprise est spécialisée dans la volaille plein air et bio, et écoule l’essentiel de sa production dans la grande distribution. Elle affichait en 2020 un chiffre d’affaires d’environ 32 millions d’euros et une marge d’Ebitda de 10 %, supérieure à celle de LDC (8,1 % sur son dernier exercice 2020/2021). Une opération de croissance externe qui pourrait ne pas rester isolée pour le groupe. Les consommateurs britanniques sont demandeurs de produits locaux, un mouvement qui s’est amplifié depuis le Brexit. Philippe Gélin, directeur général international et export de LDC, commente l’opération pour Agra Alimentation.

LDC, le numéro un de la volaille française et parmi les leaders européens, met un pied outre-Manche. À l’occasion de la publication le 6 octobre de ses comptes semestriels, le groupe a annoncé l’acquisition de la société Capestone, au Pays de Galles, un spécialiste de la volaille plein air et bio dédiée au marché anglais. « Nous connaissions déjà cette entreprise familiale et nous avons regardé le dossier lorsque les propriétaires ont décidé de vendre.

Mots-clés