Un premier semestre solide pour LDC

Les ventes de LDC ont progressé de 12,9 % à 2,39 milliards d’euros au premier semestre de l’exercice 2021/2022. Le groupe, qui précise rester très attentif à l’évolution des matières premières, emballages, énergie ou encore transport et à sa capacité à les répercuter dans ses prix, ne donne pas de prévision pour l’ensemble de l’exercice en cours.

Sur les six premiers mois de son exercice 2021/2022 (clos fin février), LDC (marques Le Gaulois, Marie, Loué, Maître Coq…) a réalisé un chiffre d’affaires de 2,39 milliards d’euros, en progression de 12,9 % (+10,8 % à périmètre identique et taux de change constant) par rapport à la même période de l’exercice précédent. Les volumes commercialisés augmentent, eux aussi, de 7,5 % et de 5,3 % à périmètre identique.

Mots-clés