2020

01.01.2016 - 08:00
-
Antonin GARNIER
-

Avocats têtus d’une gestion parcimonieuse des deniers de l’UE et réfractaires à toute sur-réglementation, les Pays-Bas prennent en main pour six mois la présidence du Conseil des Vingt-huit, succédant au Luxembourg et précédant la Slovaquie. Citant parmi leurs priorités « la réforme de la planification budgétaire pluriannuelle et l’allocation efficace des moyens européens », ils veulent dans cette optique « se projeter aussi dans l’après-2020 ».