Ri

Après l’Indica, le Japonica birman

05.07.2019 - 08:00
-
François-Xavier SIMON
-

Six mois après le déclenchement de la clause de sauvegarde réintroduisant les droits de douane normaux sur le riz Indica cambodgien et birman, le marché européen est « une fois de plus impacté » par des importations à droit nul de riz en provenance de la Birmanie, mais « cette fois, il s’agit de la variété Japonica », alertent les producteurs de l’UE. Ils demandent à la Commission européenne d’être « protégés » contre ces importations.

Page 13