Commerce international

Avec les États-Unis, « tout doit être sur la table », selon David Cameron

20.05.2013 - 17:56
-
(FXS)
-
Espérant que le processus de négociation pour un accord de libre-échange pourra être lancé à la date du sommet du G8 en juin, qu’il présidera, le Premier ministre britannique affirme qu’aucun dossier ne devra être exclu de ces pourparlers. En revanche, la France a déjà appelé à la prudence.
«Il y a une véritable chance » que le processus de négociation pour un accord de libre-échange euro-américain « soit lancé à temps pour le sommet du G8 », les 17 et 18 juin en Irlande du Nord, a estimé, le 13 mai à Washington, David Cameron, qui participait à la Maison Blanche à une conférence de presse commune avec Barack Obama.
Mots-clés