Bilan de santé : le PS se félicite

Tout n’est pas à jeter selon le Parti socialiste dans les propositions de la Commission européenne sur le bilan de santé. Ainsi, rue de Solférino, note-t-on l’engagement de la Commission vers plus de modulation. On « s’en félicite et rappelle que ce principe avait pourtant été rejeté avec force par la droite dès 2002. Le Parti socialiste insiste pour que cette modulation serve réellement à soutenir les productions de qualité, les régions et secteurs les moins compétitifs ou les filières les plus fragilisées », précise un communiqué de Germinal Peiro, secrétaire national à l’agriculture.