Biocarburants : un accord institutionnel qui prévoit l’élimination d’ici 2030 de l’huile de palme

15.06.2018 - 08:00
-
AG
-
Un compromis a pu être trouvé après de longues négociations entre les négociateurs du Parlement européen et du Conseil de l'UE sur la révision de la directive Énergies renouvelables. Principaux résultats : un objectif européen de 32 % d'énergies renouvelables à l'horizon 2030, le plafonnement des biocarburants conventionnels à 7 %, un objectif minimal de 7 % de carburants avancés (dont la moitié de biocarburants avancés), l’élimination progressive à partir de 2023 des biocarburants à base d'huile de palme et des sous-objectifs pour la production de chaleur et de froid à partir de biomasse forestière durable.

La présidence bulgare du Conseil de l'UE et les négociateurs du Parlement européen sont parvenus, le 13 juin dans la nuit, à un accord sur la révision de la directive Énergies renouvelables qui fixe un objectif de 32 % à l’horizon 2030 (contre une proposition initiale de 27 % de la part de la Commission européenne) et prévoit l’élimination progressive à partir de 2023 des biocarburants à fortes émissions, en particulier ceux à base d’huile de palme mais aussi de soja.