Bioéconomie : après les discours, place aux actes

07.06.2019 - 08:00
-
(AG)
-
Après des mois de discussions, souvent très générales, sur la bioéconomie, il est maintenant temps d’entrer dans la mise en œuvre concrète de la stratégie européenne en la matière en impliquant au maximum les agriculteurs (à travers la Pac), conclut le Conseil agricole de l'UE à l’issue de sa réunion semestrielle informelle organisée les 3 et 4 juin à Bucarest. Mais les pays d’Europe centrale et orientale continuent de s’inquiéter d’être exclus des programmes de recherche et d’innovation dans le secteur.

Au-delà de la question de l’avenir de la Pac qui a occupé les discussions en coulisses, la réunion informelle des ministres de l’agriculture de l'UE, les 3 et 4 juin à Bucarest, était consacrée à la recherche agricole, l’innovation et la bioéconomie. Le commissaire européen à l’agriculture Phil Hogan a reconnu que l’innovation sera particulièrement cruciale pour les pays d’Europe centrale et orientale qui « ont un potentiel énorme de production de produits alimentaires et non alimentaires pour la bioéconomie » mais qui reste « largement inexploité ».