Bioéconomie : un potentiel inexploité

21.12.2018 - 08:00
-
(AG)
-
La bioéconomie doit permettre de créer de la valeur ajoutée dans le secteur agricole dans les années à venir mais son potentiel est encore inexploité du fait, en particulier, de la difficulté à transférer les innovations sur le terrain, constatent les ministres de l’agriculture de l’UE. La Commission européenne a mis à jour sa stratégie au mois d’octobre. Et le dossier restera à l’ordre du jour en 2019.

Les ministres de l’agriculture de l’UE, réunis le 17 décembre à Bruxelles pour leur dernier Conseil sous présidence autrichienne, ont unanimement salué le nouveau plan de 14 actions pour la bioéconomie mettant à jour la stratégie en la matière qui datait de 2012.

Globalement, les délégations ont estimé que la bioéconomie ne déployait pas tout son potentiel dans la mobilisation des sous-produits et résidus agricoles et dans la création de valeur ajoutée pour les secteurs de l’agriculture et de la foresterie.