Brexit : Bruxelles veut encore croire à un accord, Londres prépare le pire

20.09.2019 - 08:00
-
(AG)
-

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, s’est de nouveau inquiété, le 18 septembre à l’occasion d’une longue séance au Parlement européen, du « risque qui reste très réel d’un “no deal” » dans les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’UE. Ce Brexit sans accord « sera peut-être le choix du gouvernement du Royaume-Uni, mais ce ne sera jamais le choix de l’Union européenne », a-t-il affirmé. Le Royaume-Uni espère progresser suffisamment dans les discussions pour finaliser un nouvel accord lors du sommet européen du 17 octobre.