Relance économique

Bruxelles plaide pour le libre-échange

Dans sa contribution aux débats du sommet européen des 19 et 20 mars sur la crise économique, la Commission de Bruxelles considère que le prochain sommet du G-20, début avril, devra notamment « promouvoir le libre-échange comme complément aux mesures de relance budgétaire », la conclusion du cycle de Doha étant « essentielle » dans ce contexte.

«L’UE devra continuer de parler d’une seule voix lors du sommet du G-20 prévu à Londres le 2 avril prochain », souligne la Commission de Bruxelles dans une communication aux chefs d’Etat et de gouvernement des Vingt-sept, intitulée L’Europe, moteur de la relance. Le premier sommet de ce type, réunissant les dirigeants de pays industrialisés et émergents s’était tenu en novembre dernier à Washington Voir n° 3178 du 24/11/08.

Mots-clés