Budget européen : du Brexit à la réforme de la Pac

Avec départ du Royaume-Uni, le budget de la politique agricole commune perdra une contribution nette annuelle de 3 milliards d'euros, selon une étude remise au Parlement européen qui évalue les conséquences financières possibles du Brexit pour les Vingt-huit dans ce domaine et son impact sur l’avenir de la Pac.

En quittant l’UE, le Royaume-Uni laissera un déficit permanent de 10,2 milliards d'euros par an dans le budget communautaire. En particulier, le financement de la Pac sera amputé de la contribution nette versée par Londres pour cette politique, contribution évaluée à 3 Mrd € par une étude du think tank Notre Europe-Institut Jacques Delors commandée par le Parlement européen pour sa commission de l’agriculture qui se penchera le 9 novembre sur les conséquences du Brexit.

Mots-clés