Coordination rurale :

Pour la Coordination rurale il est à prévoir que les accords APE (accords de préférence économique) vont entraîner une concurrence déloyale à double sens : pour les pays ACP sur les produits élaborés et les cultures vivrières de base, et pour l’UE, sur certains produits pour lesquels ces pays bénéficient de conditions de production qui les rendent beaucoup plus compétitifs, comme le sucre, qui sera libre de droits et de contingents à son entrée dans l’UE à partir de 2015.