Libre-échange UE/États-Unis

Dans les négociations commerciales, le négociateur américain tente de rassurer

25.11.2013 - 10:21
-
(FXS)
-
Si les questions de régulation et de normes sont jugées prioritaires, il n’est pas question de chercher à « abaisser le niveau de protection » actuel, a assuré le négociateur américain à l’issue de la deuxième session de pourparlers entre l’UE et les États-Unis pour la conclusion d’un Partenariat de commerce et d’investissement. Des pourparlers qui, au demeurant, « vont prendre beaucoup de temps », selon son homologue européen.
«Nous avons fait un pas en avant pour identifier les secteurs où nous avons un terrain d’entente », a déclaré à la presse le négociateur européen, Ignacio Garcia-Berceron, le 15 novembre à Bruxelles, à l’issue de la deuxième session de pourparlers sur un accord de libre-échange entre l’UE et les États-Unis. Ces discussions « nous ont donné l’occasion d’avancer plus en profondeur », tant sur les questions de régulation que sur les secteurs précis qui seront finalement retenus, a souligné son homologue américain, Dan Mullaney.