Élargissement :

Le Comité permanent de la chaîne alimentaire a accordé plus de temps à 378 sites de transformation de viande et 208 laiteries, situés en Bulgarie, pour se mettre aux normes sanitaires européennes. Ces entreprises ne sont pas parvenues à respecter les exigences communautaires avant l’adhésion de leur pays à l’UE. Mais elles ont obtenu le droit de poursuivre leur activité, leurs produits ne pouvant cependant pas être commercialisés hors de Bulgarie. Jusqu’à présent, les inspections n’ont pas été satisfaisantes.