Future Pac : réaliste, la présidence finlandaise du Conseil de l'UE ne prévoit pas d’accord en 2019

Consciente qu’en l’absence d’accord sur le futur cadre financier pluriannuel de l’UE pour 2021-2027, il sera impossible d’enregistrer des avancées concrètes dans les discussions sur la future Pac, la nouvelle présidence finlandaise du Conseil de l’UE se veut prudente. Elle se contentera d’ici la fin de l’année de faire le plus de progrès possible sans se fixer l’objectif de finaliser un accord sur ce dossier. Et il faudra par ailleurs commencer à préparer les mesures de transition afin de prolonger les dispositions actuelles en 2021, compte tenu du retard que devrait enregistrer la nouvelle Pac.

Après une présidence roumaine du Conseil de l'UE qui a tenté à tout prix, au premier semestre, d’obtenir une « approche générale partielle » sur les propositions de la Commission européenne pour la future Pac, la présidence finlandaise nouvellement entrée en fonction se veut plus réaliste.

Mots-clés