Gestion des risques : le rôle et la discipline des marchés à terme en débat

09.12.2016 - 08:00
-
FXS
-
Bruxelles propose de mieux encadrer la spéculation financière sur les matières premières, ce qui, selon le commissaire européen Phil Hogan, permettra un fonctionnement plus efficace des marchés à terme, outil de gestion des risques pour les agriculteurs. Prudentes, les organisations agricoles de l’UE rappellent que celui-ci ne doit pas être considéré comme un filet de sécurité.

La Commission de Bruxelles a proposé le 1er décembre deux règlements d’exécution de la directive de 2014 sur les marchés d’instruments financiers (« MiFID II ») dont le but est de limiter la spéculation financière sur les marchés des matières premières en introduisant notamment une méthodologie de calcul des limites de position.