Hausse du risque de famine à l’échelle mondiale, alertent la FAO et le PAM

13.11.2020 - 08:00
-
(RM)
-

En raison de la conjonction de facteurs délétères (conflit, déclin économique, conditions climatiques extrêmes, et pandémie de Covid-19), le Burkina-Faso, le nord-est du Nigéria, le Soudan du Sud et le Yémen pourraient bientôt basculer dans la famine si la situation « continuait à se détériorer au cours des prochains mois », préviennent l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) dans un rapport conjoint portant sur l’analyse de l’alerte précoce sur les points chauds de l’insécurité alimentaire aiguë publié le 6 novem

Mots-clés