Imbroglios

31.08.2018 - 08:00
-
François-Xavier SIMON
-

Après la pause estivale, le flou persiste, inquiétant. Londres et Bruxelles intensifient leurs pénibles négociations, mais n’excluent pas un Brexit sans accord qui, affirme Theresa May pour se rassurer, « ne serait pas la fin du monde ». Le départ du Royaume-Uni rend plus complexes que jamais les négociations sur le prochain cadre financier de l’UE, notamment sur la Pac qui en serait la première victime, quoi que tente de faire croire la Commission européenne avec sa présentation biaisée des chiffres en prix courants.