Inaporc s’inquiète des concessions européennes

04.02.2013 - 17:52
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-

Inaporc (interprofession porcine française) est en état d'alerte concernant la négociation de l'accord de libre échange Union européenne/Canada. « Côté Union européenne, il semblerait que les négociateurs s'apprêtent à fixer un contingent sur la viande de bœuf (...). En contrepartie, les exigences sur le secteur porcin et sur le maïs seraient revues à la baisse voire abandonnées », écrit Guillaume Roué, président d'Inaporc, dans une lettre ouverte du 31 janvier destinée aux pouvoirs publics français.