John Kerry plus réservé sur les accords commerciaux

Si les négociateurs de l’OMC parvenaient finalement à progresser sur l’agriculture, ils devraient, quoi qu’il en soit, faire une pause jusqu’à 2005 du fait des élections de novembre aux Etats-Unis, reconnaît-on à Washington, où l’on estime que les pourparlers multilatéraux de Doha ne pourraient alors aboutir que fin 2006 ou début 2007.