Rétorsions économiques

La Confédération paysanne et des élus à l’ambassade des États-Unis à Paris

Une délégation composée de la Confédération paysanne et d’élus de la région Midi-Pyrénées a été reçue le 21 janvier à l’ambassade des États-Unis à Paris au sujet des mesures de rétorsion instaurées à l’encontre de l’Europe. Le ministre américain chargé des relations économiques à l’ambassade a reçu la délégation sans José Bové qui n’a pas pu entrer dans l’ambassade, en raison d’une précédente condamnation.

Six élus, dont le président du conseil régional de Midi-Pyrénées, Martin Malvy (PS), ont offert, le 21 janvier plus de 7 kg de roquefort à l’ambassadeur américain en France, Craig Roberts Stapleton, pour protester contre ce qu’ils considèrent être une « prise en otage » de ce produit. Les décisions de l’administration G.W. Bush de multiplier par 4 les taxes à l’importation du roquefort ont été au centre des échanges entre cette délégation d’élus de Midi-Pyrénées, la Confédération paysanne et le ministre américain chargé des relations économiques à l’ambassade.

Mots-clés