La filière fruits et légumes britannique craintla pénurie de main-d’œuvre après le Brexit

29.07.2016 - 08:00
-
BB
-
Les acteurs du monde agricole britannique s’inquiètent des conséquences du Brexit pour la filière fruits et légumes anglaise, particulièrement la production de baies, pommes et concombres. Les producteurs, qui emploient majoritairement des saisonniers étrangers pour la cueillette, pourraient se retrouver en pénurie de main-d’œuvre, indique le quotidien britannique The Guardian.

Le syndicat National Farmers’Union (NFU) et l’industriel British Summer Fruits (BSF) tirent la sonnette d’alarme quant aux conséquences du Brexit sur les filières des baies, pommes et concombres. Pour le directeur de BSF Laurence Olins, la filière des baies repose à « 100 % sur la main-d’œuvre européenne », car selon lui, les Britanniques « ne veulent pas se lever à 6 heures du matin et travailler à quatre pattes toute la journée », rapporte The Guardian.

Mots-clés