La nourriture « ultra-transformée » corrélée à une mortalité plus élevée, selon une étude

15.02.2019 - 08:00
-
Mathieu ROBERT
-

Une étude épidémiologique française, parue le 11 février dans le Journal de l’association américaine de médecine (Jama), a établi un lien statistique entre la consommation d’aliments « ultra-transformés » et une mortalité plus élevée. Des liens avaient déjà été établis entre ces aliments et la survenue de plusieurs maladies ou syndromes. L’aliment « ultra-transformé » est défini comme un aliment « à multiples ingrédients » et « transformé par de multiples procédés ».