Farm

La volatilité des prix des céréales difficile à gérer pour les exploitants

30.11.2009 - 13:53
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-
Qu’ils soient Français, Américains ou Malgaches, les agriculteurs ont bien du mal à gérer la volatilité croissante et bien réelle des cours des céréales. Moins investir, souscrire une assurance revenu, ou « magasiner », chaque région du monde a sa méthode selon le contexte économique. C’est ce qu’a montré un colloque organisé par Farm les 23 et 24 novembre.
Cela peut surprendre. Mais le marché des céréales a connu des périodes où la volatilité des cours était bien supérieure à celle d’aujourd’hui. C’est ce qu’a rappelé Alexander Sarris, directeur de la division commerce et marché de la FAO (organisation pour l’alimentation et l’agriculture des Nations Unies), qui s’exprimait le 23 novembre à Paris lors d’un colloque sur les « prix et risques de marché » organisé par Farm. Entre 1970 et 1979, la volatilité des prix internationaux du blé impliquait des écarts de près de 21 %.
Mots-clés