Crise alimentaire

L’abandon des politiques agricoles mis en cause

L’abandon des politiques agricoles dans le monde depuis le début des années 1990 est en grande partie responsable de la crise alimentaire mondiale qui sévit actuellement, est-il ressorti d’un débat entre le sociologue Bertrand Hervieu et l’économiste Philippe Chalmin, organisé le 11 juin par l’Association française des journalistes agricoles (AFJA).

Bertrand Hervieu, secrétaire général du Centre international des hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM), a relayé la critique adressée aux désengagements successifs des politiques agricoles au profit de considérations de marché à court terme.