Commerce bilatéral

L’accord controversé entre l’UE et le Canada

28.10.2013 - 08:10
-
(FXS)
-
L’accord « économique et commercial global » entre l’UE et le Canada, dont les éléments essentiels ont été conclus le 18 octobre à Bruxelles par le premier ministre canadien, Stephen Harper, et le président de la Commission de Bruxelles, José Manuel Barroso, après quatre ans de négociations (1), aura, du côté européen, des effets positifs pour les indications géographiques et les produits agroalimentaires, dont le vin. Des bénéfices qui seront contrebalancés par des concessions douloureuses dans le secteur sensible de la viande. Des discussions techniques sont encore nécessaires pour établir la version finale du texte juridique de l’accord qui devra ensuite être approuvé par les deux parties. Mais d’ores et déjà les réactions des organisations d’élevage sont extrêmement critiques.
Dans le secteur agricole et agroalimentaire, l’accord de libre-échange entre Bruxelles et Ottawa éliminera, dès sa mise en œuvre dans la plupart des cas, 92,8 % des droits de douane du Canada sur les produits européens et 93,5 % de ceux de l’UE sur les produits canadiens.