Réforme de la Pac

L’après 2013 selon la commission de l’agriculture du Parlement européen

21.06.2010 - 04:02
-
(FXS)
-
Dans un rapport voté le 15 juin à Strasbourg, la commission de l’agriculture du Parlement européen préconise, pour l’avenir, le maintien du budget de la Pac au moins à son niveau de 2013 et s’oppose à toute renationalisation de cette politique. Elle plaide pour des aides directes plus équitables, sur la base de critères objectifs, pour des outils permettant de gérer les risques et les crises et d’éviter les surproductions, ainsi que pour des dispositions assurant la compétitivité du secteur. Enfin, les parlementaires, dont le rapport sera soumis à la plénière de juillet, se prononcent pour le maintien des deux piliers actuels de la Pac (soutien des marchés et des revenus et développement rural).
Sécurité alimentaire, lutte contre le changement climatique, énergies renouvelables, gestion de l’eau, biodiversité... : pour que les agriculteurs procurent ces services à la société, le budget de la Pac doit « être au moins maintenu » à son niveau de 2013 au cours de la prochaine période de financement de l’UE, selon la commission de l’agriculture du Parlement européen qui a approuvé, le 15 juin au soir à Strasbourg, par 41 voix contre 2, le projet de son rapporteur, le libéral britannique George Lyon, sur l’avenir de la Pac.