états-unis

Le législateur américain songe à contrer l'étiquetage obligatoire des OGM

Face à la multiplication des initiatives locales visant à rendre obligatoire la mention de la présence d'OGM dans les produits alimentaires, le Congrès américain propose de renforcer l'évaluation des risques des OGM au niveau national et d'interdire cet étiquetage obligatoire. Des mesures que réclamait l'industrie agroalimentaire et agrochimique du pays.

Une proposition de loi visant à interdire l'étiquetage obligatoire des OGM dans les produits alimentaire vient d'être présentée au Congrès des Etats-Unis. Objectif : contrer la multiplication depuis quelques années aux Etats-Unis des initiatives locales pour rendre obligatoire cet étiquetage (1). La diversité des normes imposées par les différents États coûterait trop cher au secteur (entre 500 et 1500 $ par an et par foyer selon les études du secteur agroalimentaire).

Mots-clés