Bilan de santé

Le ministre de l’Agriculture cherche à soutenir les zones intermédiaires

A l’occasion de la première session annuelle des chambres d’agriculture, le 25 mars à Paris, Michel Barnier a rappelé la nécessité de trouver des mesures pour aider les zones intermédiaires. Il n’exclut pas la mise en place d’une aide rotationnelle.

«J’ai bien conscience de la situation compliquée, difficile, des exploitations spécialisées en céréales des zones intermédiaires qui ont des niveaux de revenus et d’aides plus faibles que dans les zones à fort potentiel », a souligné Michel Barnier, ministre de l’Agriculture, le 25 mars, à l’occasion de la première session annuelle des chambres d’agriculture, à Paris. De l’avis général, ce sont ces zones qui pourraient pâtir le plus des mesures annoncées le 23 février.