Plan sécheresse

Le plan sécheresse de Nicolas Sarkozy laisse les éleveurs sur leur faim

13.06.2011 - 08:44
-
(SB)
-
L’annonce par Nicolas Sarkozy d’un plan sécheresse pour les éleveurs, ce 9 juin, ne les a pas complètement rassurés. C’est en tout cas le sentiment partagé par les agriculteurs participant à la clôture du 45e congrès des Jeunes agriculteurs (JA), qui s’est déroulé dans l’Aveyron, terre d’élevage, quasiment en simultané au déplacement du président de la République en Charente. Ce plan engage logiquement « la solidarité de l’Etat et celle des acteurs privés comme les banques ou les assurances », a expliqué Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture venu clore le congrès. Il a appelé les agriculteurs à le soutenir car les arbitrages sont difficiles et « les contraintes budgétaires sont fortes », a-t-il rappelé dans un discours qu’il a voulu de « vérité ».
«Je ne crois pas au Canadair qui déverse une tonne d’eau et tout en est fini de la sécheresse », a lancé, le 9 juin, Bruno Le Maire, le ministre de l’Agriculture venu assurer le service après-vente du plan sécheresse annoncé par Nicolas Sarkozy, quelques heures avant. Le ministre qui s’exprimait en clôture du 45e congrès des Jeunes agriculteurs à Rodez a, sans surprise, plaidé pour une gestion de cette crise avec « sang-froid et méthode ».