Les maïsiculteurs européens arrêtent une position commune sur la Pac d’après 2020

17.11.2017 - 08:00
-
Jean-Christophe DETAILLE
-

La Confédération européenne de la production de maïs (CEPM) a arrêté le 15 novembre une position commune sur la Pac d’après 2020, a-t-elle annoncé. Un budget conforté, une subsidiarité limitée, des outils élargis et modernisés, une approche environnementale révisée, telles en sont les grandes lignes. La future Pac doit « retrouver son caractère communautaire, en limitant la subsidiarité offerte aux États membres, et plus particulièrement au sein du 1er pilier », selon un communiqué.

Mots-clés