Europe

Les Pays-Bas s'interrogent sur leur agriculture intensive

Le recul du nombre d’exploitants aux Pays-Bas, jusque-là de 2 à 3%, s’accélère, et atteint 4 à 5%, a indiqué Gérard Doornbos, président du LTO, le principal syndicat d’agriculteurs néerlandais, le 9 juin à La Haye, s’adressant à une délégation de journalistes français. une érosion qui amène le pays à s'interroger sur ses modèles de production intensive

Ce n’est plus une lente érosion, que l’on aurait pu comprendre, puisque l’innovation et les regroupements de moyens tendent naturellement à réduire les nombres d’effectifs, dans quelque activité que ce soit. Un maintien des effectifs pourrait signifier en effet « trop de production et pas assez d’innovation», a concédé M. Doornbos. Mais aujourd'hui, le rythme de l’effilochage du tissu agricole est plus rapide, « sans que l’on sache pourquoi», et c’est « un point de souci».

Mots-clés