OCM

Les Vingt-sept divisés sur la révision des prix de référence

01.10.2012 - 10:25
-
(AG)
-
Une majorité d’États membres de l’UE souhaiterait que les coûts de production puissent être pris en compte afin de réactualiser les prix de référence permettant le déclenchement des instruments de marché prévus par la future organisation commune de marché (OCM) dans le cadre de la réforme de la Pac. La Commission européenne, ainsi qu’une poignée d’États membres qui forment une solide minorité de blocage, refuse cette disposition estimant qu’elle coûtera trop cher et qu’elle pourrait fausser les orientations du marché.
La révision des prix de référence dans le cadre du règlement OCM unique a divisé les ministres de l’agriculture des Vingt-sept lors du Conseil agricole du 24 septembre à Bruxelles. Si, dans l’ensemble, les États membres ont estimé que le filet de sécurité préconisé par la Commission européenne dans sa réforme de la Pac était acceptable, la proposition de maintien des prix de référence (à partir desquels les instruments de marché sont activés) à leur niveau actuel a vu deux camps s’opposer.