Commerce extérieur agroalimentaire

L’excédent français en repli d’un demi-milliard d’euros

L’excédent agroalimentaire français est en repli d’un demi-milliard d’euros en 2004 par rapport à 2003. Les boissons et les viandes, dont les excédents diminuent, et les fruits, dont le déficit s’aggrave, contribuent le plus à la dégradation du solde général des échanges agroalimentaires.

Les exportations (39,4 milliards d’euros) ont fléchi de 259 millions par rapport à 2003, alors que les importations (31,4 milliards d’euros) ont progressé de 200 millions, a indiqué le ministère de l’Agriculture le 15 février. L’excédent agroalimentaire, qui atteignait 8,5 milliards en 2003 et 2002, est retombé à 8 milliards en 2004.