L’UE et les économies émergentes, des préférences de consommation opposées

20.09.2019 - 08:00
-
(RM)
-
Forte de la combinaison de l’augmentation des salaires et de l’évolution des préférences du consommateur, la consommation alimentaire au cours des deux dernières décennies a connu une croissance plus rapide que la population mondiale. Dans son étude publiée le 10 septembre, la Commission européenne met en évidence les principaux changements de consommation apparus à l’échelle mondiale, suite à ce retournement de tendance.

Une étude consacrée à la croissance de la consommation alimentaire mondiale et à l’évolution des préférences des consommateurs publiée par la Commission européenne le 10 septembre, montre que depuis deux décennies plusieurs grandes tendances ont conditionné l’architecture actuelle des marchés alimentaires à l’échelle mondiale. Moteur principal de la demande alimentaire, la croissance démographique (7,7 milliards de personnes en 2019) n’est pas le seul facteur contributif puisque la consommation par habitant augmente également à un rythme rapide.