Scandale de la mélamine

L’Union européenne met le soja chinois sous haute surveillance

La Commission européenne va prendre d’ici le 7 décembre une série de mesures restrictives sur le soja chinois, suite à la découverte de taux élevés de mélamine dans des tourteaux. En particulier, les produits chinois de soja pour enfants vont être interdites. Un dispositif de protection similaire est déjà d’application dans le secteur laitier depuis septembre.

Suite à la découverte de taux élevés de mélamine dans des tourteaux de soja, la Commission européenne a indiqué le 3 décembre son intention d’interdire rapidement toutes les importations communautaires de produits contenant du soja originaires de Chine et destinés aux enfants. Une telle interdiction frappe déjà les produits chinois contenant des produits laitiers destinés aux enfants ainsi que le lait et les produits laitiers chinois depuis fin septembre.

Mots-clés