Perspectives financières

M. Barroso évoque la solution du co-financement de la Pac

L’instauration, « en dernier recours », d’un cofinancement de la Pac (soutien des marchés et des revenus) par le budget de l’UE et ceux des États membres est une idée « intelligente permettant d’offrir des garanties aux agriculteurs, si ce cofinancement est obligatoire », a affirmé le 12 avril José Manuel Barroso, le président de la Commission de Bruxelles.

M. Barroso commentait à Strasbourg, devant la commission temporaire de l’Assemblée européenne sur les perspectives financières 2007-2013 de l’UE, le projet de résolution du rapporteur parlementaire, Reimer Böge (Parti populaire européen, Allemagne), qui « considère que, pour garantir le niveau de soutien (agricole) fixé par la décision du Conseil européen d’octobre 2002, il conviendrait de prévoir la possibilité de mettre en œuvre dans l’Union à quinze, si les besoins excèdent les prévisions, un processus temporaire de cofinancement »  Voir n° 3001 du 04/04/05.