Médicaments vétérinaires : Bruxelles somme la France de lever ses obstacles aux importations parallèles

La Commission européenne a adressé, le 30 octobre, une lettre de mise en demeure à la France en raison des obstacles qu’elle impose à l’importation parallèle de médicaments vétérinaires par les agriculteurs pour leur bétail. En effet, la France conditionne ces importations à des frais administratifs très élevés qui contreviendraient au principe de libre circulation des marchandises.

Mots-clés