Mise en place de restitutions à l’export de blé : l’AGPB « prend acte avec satisfaction »

La filière céréalière montre sa satisfaction que Bruxelles ait annoncé le 20 janvier, en comité de gestion céréales, l’ouverture le 2 février d’une adjudication de restitutions à l’exportation du blé tendre vers les pays tiers. Pour l’AGPB, il s’agit d’une reconnaissance du manque de compétitivité du blé français sur les pays tiers en raison de la dépréciation du dollar par rapport à l’euro. Elle permettra la reprise de l’activité d’exportation, facilitant ainsi l’allégement de stocks qui auraient pu affecter gravement le fonctionnement du marché européen.