Monsanto accusé d'écocide par un tribunal citoyen

21.04.2017 - 08:00
-
Antonin GARNIER
-

L’Assemblée des peuples, un tribunal citoyen informel accusant le géant américain Monsanto de violer les droits de l’Homme et de commettre un « crime d’écocide » (1), a rendu le 18 avril son jugement. Les cinq juges internationaux professionnels ont rendu un avis consultatif destiné à alimenter les lois existantes estimant que « les activités de Monsanto causent des dommages aux sols, à l’eau et de manière générale à l’environnement ». Ils demandent donc que le droit international reconnaisse de manière précise et claire la protection de l’environnement et le crime d’écocide.