Nathalie Kosciusko-Morizet remplace Jean-Louis Borloo à la tête d’un ministère de l’Ecologie au périmètre réduit

«J’ai l’impression de rentrer à la maison », a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet qui vient d’être nommée ministre de l’Ecologie, lors de sa passation de pouvoir avec Jean-Louis Borloo lundi 15 novembre. L’ancien ministre d’Etat au Développement durable, qui a souhaité « retrouver sa liberté de parole », a quitté l’hôtel Roquelaure sous les applaudissements chaleureux de son administration. Nathalie Kosciusko-Morizet a déjà connu ce ministère entre 2007 et 2009 en tant que secrétaire d’Etat à l’Ecologie, auprès de son prédécesseur Jean-Louis Borloo.