OGM : les Californiens disent non à l’étiquetage des produits alimentaires

Invités à s’exprimer par référendum, les californiens ont rejeté à 54 % (selon les premiers résultats partiels), le 6 novembre, la proposition visant à imposer un étiquetage sur les produits alimentaires contenant des OGM (1). Afin d’éviter un vote positif qui aurait pu faire tâche d’huile dans l’ensemble des Etats-Unis, une campagne de communication de 46 millions de dollars financée par Monsanto, Pepsi and d’autres entreprises du secteur agroalimentaire a été lancé mettant en avant le risque d’augmentation des prix lié à cette mesure.

Mots-clés