Julien Denormandie, ministre français de l’Agricultur

« À partir du moment où l’on est dans un marché commun, nous devons tous avoir les mêmes règles »

02.10.2020 - 08:00
-
PROPOS RECUEILLIS PAR AGRA PRESSE
-
Alors que les discussions entre les États membres sur la future Pac entrent dans leur phase finale (1), le ministre français de l’Agriculture Julien Denormandie rappelle, dans un entretien à Agra Presse, les exigences françaises dans ces pourparlers : des éco-régimes obligatoires dans tous les États membres, des plans stratégiques nationaux discutés au niveau du Conseil des ministres de l’UE et une réelle simplification des règles, pour les agriculteurs notamment. Objectif : maintenir le caractère commun de la prochaine Pac.

Dans le cadre des discussions en cours sur la future Pac, la question de son contrôle qui devrait être basé non plus sur une obligation de moyens mais sur un objectif de résultats, est centrale. Or, il semblerait que l’on se dirige, au moins dans un premier temps, vers une cohabitation entre ces deux systèmes. Comment dans ces conditions parvenir à une simplification ?