Phytosanitaires : un système européen d’autorisation qui ne favorise pas l’innovation

Alors que la commission spéciale du Parlement européen sur la procédure d’autorisation des produits phytosanitaires dans l’UE (PEST) doit adopter son rapport le 6 décembre, une étude commandée par cette même commission montre que la réglementation européenne en la matière a un impact négatif sur l’innovation et le développement de solutions de remplacement et de nouveaux produits phytopharmaceutiques. Des conclusions qui ne vont clairement pas dans le sens qu’entend donner la commission PEST à son projet de rapport (1).

Mots-clés