Pollution atmosphérique : l’UE encore en retard, notamment à cause de l’agriculture

27.11.2020 - 08:00
-
(AG)
-

Si la qualité de l’air s’est améliorée ces dernières décennies grâce aux politiques menées à l’échelle de l’UE il y a encore fort à faire pour réduire le nombre de décès prématurés et les dégâts pour la nature dus à la pollution atmosphérique, selon le rapport de l’Agence européenne de l’environnement, publié le 23 novembre. Et l’agriculture est le secteur qui réduit le moins ses émissions de polluants, constate l’agence.