Porc : Bruxelles confiante dans la capacité de résilience du secteur

27.01.2022 - 17:05
-
(RM)
-
Malgré un contexte très difficile, la Commission européenne prévoit une amélioration de la situation du secteur de la viande porcine, grâce notamment à une baisse des coûts des intrants, à l’assouplissement des mesures contre le Covid ou encore à une hausse des débouchés à l’export. Des prévisions que ne partagent pas les eurodéputés qui s’alarment de la situation et demandent une aide financière d’urgence.

Devant les eurodéputés de la commission de l’Agriculture, le directeur général adjoint de la DG AGRI, Michael Scannell, a estimé que « la situation du secteur de la viande porcine pourrait s’améliorer grâce au ralentissement de l’inflation des coûts des intrants, à l’assouplissement des restrictions liées à la pandémie de Covid-19 et à la perspective de réintégrer certains marchés fermés ». « Cet optimisme ne doit pas laisser entendre, précise-t-il, que nous sous-estimons la gravité des problèmes de ce marché ».